Plume Libre

Tentation

Soleil, chaleur, océan.

Une rencontre faite au hasard, naturellement.

Un moment qui n’est pas le bon.

Le cliché du surfeur, à la peau mate et la carrure vaillante, qui vit de boulots saisonniers pour partir surfer dans les îles d’Asie du sud est. On m’aurait demandé comment j’imaginais les surfeurs je n’aurais pas dit mieux. Habituellement, je ne suis pas blond mais j’avoue que là, c’est tentant.

On m’avait dit que la côte basque était propice aux rencontres mais je ne pensais pas ça aussi instantané. 1er jour, 1ère heure.

On se plaît, on le sait.

Mais je sais aussi que ça ne rime à rien, ce n’est pas assez.

Laisser planer le doute pour ne pas que le flirt se meurt.

J’ai bien conscience que je ne le laisserai pas entrer, je suis sûre de moi, mais j’aime jouer.

J’ai bien trop à perdre, j’ai trouvé la perle.