Plume Libre

Dur d’être une fille

Vous vous êtes jamais dit que vous aimeriez être un homme parce que leur vie semble plus facile ? Moi oui. Pourtant j’adore être une fille.

Mais j’aimerais être dotée de leur cœur de pierre ou de leur capacité à se remettre rapidement avec une autre fille, ou de passer d’une fille à une autre sans jamais rien ressentir.
Ou leur aptitude à mentir comme des arracheurs de dents juste pour t’avoir (ou te garder) alors qu’au final y’a des milliers d’autres filles qu’ils pourraient avoir mais c’est toi qu’ils ont décidé de posséder même si au début tu luttais et que t’as fait tout ce que tu pouvais pour les rejeter.
Ou tout simplement leur compétence en ghosting en étant sereins que tout se passe bien pour eux par la suite voire en sachant que même en ayant fait ça ils auront à nouveau la fille.

Je hais mon romantisme.
J’ai beau être une femme forte et indépendante, c’est trop dur quand on me prend mon cœur et qu’on le tourne dans tous les sens et qu’on l’écrase. Ah il vit encore ? Attends alors c’est pas fini ! KO technique.

Je vis mon romantisme.
Je nage dans le bonheur, je souffre, je ris, je pleure, je suis apaisée, je craque. C’est les montagnes russes, et ça me fait me sentir vivante. Est-ce qu’ils ont ça les garçons ? Pas sûr. Alors au fond, c’est dur d’être une fille mais qu’est-ce que c’est bon !

Et parfois la situation s’inverse. On tombe sur un mec différent et on le sait pas, mais nous aussi on lui crève le cœur, nous aussi on le rend fou et on lui retourne l’esprit. Ah l’amour !

Laisser un commentaire