Casque relaxation

Certains détestent, d’autres découvrent quand pour quelques autres c’est une révélation. L’ASMR est devenu un phénomène sur le Web mais qu’est-ce donc au juste ?

 

Tout d’abord, ASMR est un sigle anglais qui signifie Autonomous Sensory Meridian Response, en français on le traduirait par Réponse autonome sensorielle culminante. Le corps et plus particulièrement certaines zones comme le cuir chevelu répondent à des stimulus auditifs, kinesthesiques, olfactifs et visuels par des sensations agréables. Vous savez ces fameux frissons que vous ressentez quand le coiffeur vous manipule le crâne ou encore les picotements quand on vous utilisez un masseur de tête.

 

Jusqu’ici donc, rien de bien nouveau. Pourtant, depuis les années 2000 et surtout 2010, une folie ASMR est née sur la toile.

 

Les Youtubeuses(rs) ASMR déchaînent les passions

 

Êtes-vous déjà tombé sur une vidéo ASMR ? Si non, ça ne serait tarder. Les chaînes et vidéos ASMR affluent sur YouTube dans le but de déclencher pour nous internautes, ces fameuses sensations de bien-être.

 

Comment se déroule une vidéo ASMR ? C’est toute une mise en scène. Une voix qui chuchote, souvent féminine, un micro spécifique et tous types d’objets pouvant susciter les sensations, on les appelle les triggers ou déclencheurs en français. Papier bulle, pince à épiler, scotch qui se déroule (celui-là j’aime beaucoup), les possibilités sont illimitées, il suffit d’essayer.

 

Sur le coup, ça peut paraître saugrenu voire excentrique mais sachez que ces vidéos sont extrêmement travaillées. Les comptes et vidéos ASMR atteignent des milliers voire des millions de vue, incroyable si vous êtes passés à côté ! Ces Youtubeuses deviennent des reines de l’ASMR, une de mes préférées est Kali, mais vous avez aussi la douce Roxane ou encore la mignonne Colomba. Elles font un succès. Et même certaines célébrités s’y essayent…

 

Au début, j’admets que ça peut sembler loufoque voire déroutant mais laissez-vous aller, au calme et avec un casque. L’ASMR peut s’apparenter à de l’hypnose si on se pose réellement dans un environnement propice et qu’on se concentre sur l' »histoire », les sons et les sensations que cela engendre. C’est de cette manière que cette expérience différente peut nous faire atteindre un état de plénitude.

 

Mon avis et mon rapport avec L’ASMR

 

Je pratique la relaxation dès que je peux et j’écoute tous types de sons qui peuvent m’amener à un état de bien-être. Si je vous parle de L’ASMR, c’est évidemment parce que pour moi ce fut une belle mais surtout surprenante découverte. Tout d’abord parce que j’étais à mille lieux de m’imaginer ce qui se tramait dans l’ombre de YouTube. J’étais dans un premier temps amusée par la mise en scène.

 

Mais après les premières impressions, c’est selon moi une superbe solution pour se détendre, se sentir apaisée voire éprouver une sensation de volupté parfois (tout dépend toujours des sons et des vidéos, ça ne se déclenche pas toujours). Certains l’appellent l’orgasme cérébrale. En effet, quand on est sensible à ces stimulus, cela peut procurer une véritable sensation de plaisir et de relâchement, c’est donc un excellent moyen de lâcher prise et de toucher à la sérénité.

 

Et vous quel est votre avis ?

Laisser un commentaire